Guillaume des Barres

Armoiries dessinées par Hélène, Collectif du Quartier Médiéval losangé d'or et de gueules Armoiries dessinées par Hélène, Collectif du Quartier Médiéval Guillaume des Barres († 1234), est l'un des plus grands chevaliers français du XIIe et début du XIIIe siècle. Attaché au service de Philippe-Auguste, il joue un rôle déterminant lors de la bataille de Bouvines.

D'après le chroniqueur Guillaume le Breton, Guillaume des barres est un homme de grande taille,il s'impose rapidement comme un chevalier possédant toutes les valeurs requises et chantées par les trouvères et troubadours.

A la même époque le chevalier anglais qui porte les valeurs de la chevalerie anglaise est Guillaume le Maréchal. En 1188, naît un conflit entre Guillaume des Barres et le comte Richard Coeur de lion . Ce dernier capture le chevalier français lors du siège de Châteauroux le 11 août 1188. Prisonnier sur parole, Guillaume s'enfuit néanmoins, violant aux yeux de ses ennemis, les règles de la chevalerie.
En 1191, Guillaume des Barres suit le roi de France à la Croisade. Richard Cœur de Lion, devenu roi d'Angleterre en 1189, s'est également croisé. Les deux hommes se retrouvent à Messine. Une joute est organisée, où le roi Richard manque d'être jeté à terre.
Sa colère est telle qu'il exige du roi de France des mesures contre Guillaume des Barres.Durant la croisade, et après le départ de Philippe-Auguste, Guillaume des Barres reste en Terre Sainte avec le détachement français, mis au service du roi Richard. Sa valeur guerrière lors de la campagne, et notamment lors de la bataille d'Arsouf entraîne une réconciliation entre les deux hommes. Rédigé par José Dailly