Jacques Cœur

( vers 1400 - 1456 ).
Armoiries dessinées par Françoise, Collectif du Quartier Médiéval d'azur à la fasce d'argent chargée de trois coquilles de sable et accompagnée en chef de deux cœurs d'or et en pointe d'un cœur du même Armoiries dessinées par Françoise, Collectif du Quartier Médiéval Jacques Cœur, né à Bourges, est un célèbre marchand, financier et ministre de Charles VII.

Le père de son épouse est  maître de la Monnaie de Bourges. C'est par lui que Jacques Coeur est amené à s'occuper de la fabrication des monnaies, avec les conseils de Ravant Le Danois.

Jacques Coeur et la florette

 Vers 1427, il s'associa même avec Le Danois et avec Pierre Godart, changeur à Bourges. Parmi les monnaies fabriquées, nul doute que la florette faisait partie des monnaies frappées à Bourges. C'est donc possiblement avec la florette que Jacques Cœur a commencé à construire sa fortune.
Mais jacques Cœur, et Ravant le Danois, sont accusés d’avoir affiner trois cents marcs d’argent au-dessous du titre légal. Ravant le Danois sollicite en 1429 des lettres de rémission pour ce fait, et le roi les accorde le 6 décembre 1429 (après la levée du siège d'Orléans avec Jeanne d'Arc et le sacre de Charles VII) moyennant une amende de 1 000 écus d’or. Cœur est gracié moyennant une légère amende. D’autres ont été ou seront envoyés dans une basse fosse ou sur une galère pour le même délit. Le délit de fausse monnaie était sévèrement puni et certains faux-monnayeurs étaient ébouillantés en place publique.
A la même époque Arthur de Richemont a déjà installé son atelier de fabrication de florettes à Parthenay.

En 1436, il obtient la charge de maître de la Monnaie de Paris, quand Charles VII eut recouvré cette ville. Et à la même époque, il est chargé de percevoir dans le Languedoc mille moutons d'or pour la reine.
Jacques Cœur abandonna la direction de la Monnaie de Paris pour de plus hautes fonctions. Des documents authentiques prouvent qu'il était « commis au fait de l'argenterie » en 1438, et argentier du roi en 1440.

Le blason de Jacques Cœur:

il existe de nombreuses représentations des armoiries de Jacques Cœur qui sont en contradiction avec les codes de l'héraldique.
 On trouve sur les vitraux de la cathédrale Saint Etienne de Bourges :


d'azur à la fasce d'or chargée de trois coquilles de sable et accompagnée en chef de deux cœurs de gueule et en pointe d'un cœur du même
alors qu'en héraldique on ne superpose pas deux couleurs ( gueules sur azur ).

Les armes qui ont été conférées à Jacques Cœur lors de son anoblissement en 1440 sont :
d'azur à la fasce d'argent chargée de trois coquilles de sable et accompagnée en chef de deux cœurs d'or et en pointe d'un cœur du même
José Dailly