Le Dauphin de France

écartelé en 1 et 4 d'azur aux trois fleurs de lys d'or et au 2 et 3 d'or au dauphin d'azur
Les comtes de Viennois, seigneurs du Dauphiné, furent les premiers a porter le titre de dauphins ; dauphin du Viennois. Ce surnom vient du fait que de nombreux comtes du Viennois ont porté comme second prénom Dauphin, depuis Guigues IV Dauphin, comte d’Albon et du Viennois de 1133 à 1142.
Les héritiers du trône de France portaient le titre de dauphin, depuis que, en 1349, Humbert II du Viennois avait vendu sa seigneurie  du Viennois (appelé par la suite Dauphiné) au roi de France Philippe VI de Valois, à la condition que l’héritier portât le titre de dauphin. Pour avoir le titre de dauphin, il fallait non seulement être l’héritier du trône, mais aussi descendre du roi régnant.

Le premier prince français à avoir été surnommé « le dauphin » fut Charles V le Sage, aîné des petits-fils de Philippe VI.

Avant d'être couronné roi, le futur Charles VII était appelé " gentil dauphin" par Jeanne d'Arc, pour bien rappeler que seul il était l'héritier légitime de Charles VI et seul il pouvait prétendre à être roi de France.
Armorial