Motier de La Fayette

armoiries dessinées par Marie, collectif du quartier médiéval De gueules à la bande d'or, à la bordure de vair armoiries dessinées par Marie, collectif du quartier médiéval Gilbert III Motier de La Fayette ( 1380 - 1464 ) est le fils de Guillaume Motier de La Faïette ou La Fayette, dont la filiation remonte au XIIe siècle avec Pons Motier, seigneur de la Fayette. Son grand-père Gilbert II a été tué à la bataille de Poitiers en 1356.

Compagnon d’armes de Jeanne d'Arc et conseiller de Charles VII, Gilbert III Motier de la Fayette compte plusieurs victoires sur les Anglais dans la dernière partie de la guerre de Cent-Ans : prise de Compiègne en 1415, défense de Caen et de Falaise en 1417, défense de Lyon contre le duc de Bourgogne, prise de Beaulieu en 1419.Il s'illustre également lors de la victoire de Baugé, le 14 mars 1421, où il tue le duc de Clarence mais est fait prisonnier à la bataille de Verneuil (1424), il est cependant rapidement racheté. Il participe aux opérations de secours d'Orléans, en 1429, et la même année, il assiste au sacre de Charles VII.

 Il compte parmi les négociateurs et les signataires de la paix d’Arras, en 1435, et du traité avec le duc de Sommerset, en 1449. C’est lui qui reçoit la reddition de la ville de Rouen le 19 octobre 1449.
José Dailly