Parthenay l'Archevêque

Armoiries dessinées par José Burelé d'argent et d'azur de 10 pièces à la bande de gueules brochant sur le tout. Armoiries dessinées par José
Ce sont les armoiries de la famille Larchevêque , seigneurs de Parthenay jusqu'en 1427. Les seigneurs de Parthenay se surnomment Parthenay l'Archevêque à partir de 1140, en souvenir de Joscelin II de Parthenay, archevêque de Bordeaux au XIe siècle. Ces armes sont une brisure de celles des Lusignan (burelé d'argent et d'azur). A deux reprises, les seigneurs de Parthenay ont épousé des filles des seigneurs de Lusignan. Un lien fort existait donc entre les deux familles depuis le mariage de Simon Ier avec Mélisende de Lusignan, fille d'Hugues V de Lusignan. Ces armes sont passées dans la famille des Parthenay par les femmes, les Parthenay-Larchevêque ne sont donc pas, comme on pourrait le croire, une branche cadette des Lusignan. On ne connaît pas précisément à partir de quand ces armes ont été celles des seigneurs de Parthenay. Ces armes sont déjà celles de Guillaume V de Parthenay-L'Archevêque sur son sceau vers 1225 : son écu et la housse de son cheval sont identifiés par le burelé et la bande. Hugues II, son fils , seigneur de Parthenay de 1243 à 1271 a bien sûr les mêmes armes.
      
 Sceau de Guillaume V                                 sceau de Hugues II        
sourcres : musée de Parthenay

 A Parthenay la plus belle représentation des armoiries des Parthenay-l'Archevêque se trouve à l'église Sainte Croix :

 Gisant de Guillaume VII de Parthenay ( † 1401 ) dans l'église Sainte-Croix à Parthenay

 Les seigneurs de Parthenay étaient de puissants seigneurs du Poitou. Ils ont toujours servi fidèlement le roi de France et le régent contre les anglais. Ils ont aussi servi fidèlement le roi d'Angleterre et le Prince Noir contre le roi de France quand, par le traité de Bretigny en 1360,  l'Aquitaine et le Poitou étaient sous la domination de l'Angleterre.
 De façon incorrecte il est arrivé que les pièces du burelé soient représentées en nombre impair. Les codes de l'héraldique précisent que le nombre de pièces du burelé sont de nombre pair.

 Une présence des armoiries des Seigneurs de Parthenay tout à fait inattendue !


Jean de Montmirail, seigneur de Montmirail et de la Ferté-Gaucher, compagnon du roi Philippe Auguste, s'est retiré de la chevalerie et a choisi de rejoindre les cisterciens, dans l'abbaye de Longpont dans le Vermandois. Il y mourut en 1217. Il a été fait « Bienheureux », ses reliques ont été conservées dans une cassette ( fabrication: année 1242 estimée ).



Parmi les 53 sceaux représentant les plus importants seigneurs de l'époque et qui sont gravés sur la cassette , figure le sceau de Guillaume V l'Archevêque, aux côtés de celui du comte de Poitou Alphonse de Poitiers , frère de Louis IX. 
( Il est à noter que le burelé comporte 9 pièces et que deux burèles de la partie supérieure de l'écu présentent un émail de couleur différente de part et d'autre de la bande )
Rédigé par José Dailly