Richard de Cornwall

( 1209 - 1272 ).
Armoiries dessinées par José, Collectif du Quartier Médiéval D'argent au lion de gueules, à la bordure de sable chargée de besants d'or Armoiries dessinées par José, Collectif du Quartier Médiéval
Dès la mort d'Aliénor d'Aquitaine, le comté du Poitou est reconquis par Philippe Auguste, mais les Plantagenêt ne s'inclinèrent pas devant cette confiscation, et en 1225 Henri III, roi d'Angleterre, fils du roi Jean sans terre et d'Isabelle d'Angoulême, fait de son jeune frère Richard le nouveau comte du Poitou et comte de Cornwall.

Dès ce moment Richard de Cornwall prit les armoiries au lion rouge sur fond blanc en leur adjoignant une bordure de sable (noire) semée de besants d’or (des points jaunes). Le lion fut couronné pour souligner les origines royales de Richard.

        


       
détail et coffret armorié de Richard de Cornwall

Mais le Poitou est maintenant une terre sous le contrôle du roi de France. Saint Louis en a attribué l'apanage à son frère Alphonse en 1240.

le Roi d'Angleterre et Richard, comte du Poitou et de Cornwall, débarquent sur le continent pour reprendre possession du comté. Les anglais et les français vont s'affronter à la bataille de Taillebourg le 21 juillet 1242.
Du côté des anglais on verra plusieurs bannières: celle du roi d'Angleterre et celle de Richard de Cornwall.
Du côté des français les bannières sont celles d'Alphonse, comte de Poitou et celle du vicomte de Chatellerault, maréchal et chef des armées.
Il se trouve que les armoiries du maréchal sont presque identiques à celles de Richard de Cornwall. Ceci a entrainé une confusion dans la bataille et un groupe de combattants anglais est venu se réfugier dans le camp français ! 

Les armoiries du vicomte de Chatellerault deviendront par la suite les armoiries de la ville de Chatellerault.


José Dailly