Antoine de Vivonne

Armoiries dessinées par Chantal, Collectif du Quartier Médiéval D'argent semé d'hermines au chef de gueules. Armoiries dessinées par Chantal, Collectif du Quartier Médiéval Le premier à porter ce blason a été SAVARY l" de VIVONNE, qui vivait dans la seconde moitie du Xllle siecle. ll fit le choix de ce blason, en prenant pour base l'écu du Comté d'Aumale, qui était "d'argent au chef de gueules", Comté auquel il se rattachait par sa grand-mère paternelle, et le brisa par les hermines figurant dans le blason de sa mère.
Antoine de Vivonne, a été le complice de de Louis d'Amboise .
 Louis d'Amboise se porta au secours d'Orléans où il arriva le 24 janvier 1429 et combattit lors de la malheureuse "journée des harengs", le 12 février suivant. Comme son cousin Pierre d'Amboise, il dut participer à toutes les actions de l'armée du siège jusqu'au 8 mai 1429.
Mais ces actions militaires au service de la cause de Charles VII ne l'empêchèrent pas de poursuivre ses visées politiques. Bien que membre du conseil royal, à la fin de 1428, déjà, il avait tenté de s'emparer de  La Trémoïlle . Il récidiva en 1429, projetant peut-être d'enlever également le roi selon les accusations qui furent portées par le cauteleux grand chambellan.
Le complot étant découvert, il fut arrêté en novembre 1430 avec ses comparses :  André de Beaumont , seigneur de Lezay, et Louis d'Amboise. Le 8 mai 1431, ils furent tous trois condamnés à mort, mais Louis d'Amboise vit sa peine commuée en détention perpétuelle et confiscation de tous ses biens. Le comté de Guînes et la vicomté de Thouars échurent à son ennemi, Georges de La Trémoïlle.
Rédigé par José Dailly